Le top 5 des stéréotypes sur les vendeurs(euses) et les commerciaux

Prenons le temps de nous détendre un peu !

Vous savez chers lecteurs, nous autres commerciaux mettons l’humain au cœur de notre métier ! C’est donc tout naturellement que la plupart d’entre nous avons beaucoup d’humour et nous aimons rire de tout. A vrai dire, on aime aussi beaucoup rire de nous-mêmes !

Et puis vous savez, il paraît que de rire de quelque chose aide à dédramatiser ! Si la vente vous effraye encore un peu, lisez donc cet article.

Vous verrez que les professionnels de la vente, qui nous paraissent venir parfois d’une autre planète perdue au fond d’une galaxie lointaine, sont finalement des personnes comme les autres (si si je vous jure).

Allez, ne perdons plus de temps, et voyons tout de suite ensemble 5 stéréotypes sur les vendeurs répandus et que nous assumons avec humour ! Bien entendu, un peu de second degré est nécessaire pour la lecture de cet article…

 

1 – Les vendeurs passent plus de temps au restaurant qu’au bureau

Les vendeurs et le restaurant

Faut bien se détendre au resto parfois !

Ben quoi ? Oui nous passons beaucoup de temps au restaurant ! C’est mieux que la salle de sport non ? Et puis de vous à moi, c’est quand même plus facile de convaincre Mr Pichon du service achat devant une bonne côte de bœuf que sur un rameur !

Et puis il y a une autre raison pour laquelle on passe notre temps dans les restaurants… Vous ne le savez peut-être pas, mais en France des milliers de commerciaux sont exclus de leurs bureaux par des entreprises ayant décidé de réduire leurs coûts ! Du coup, on va là où il y a du Wifi, donc dans les restaurants. Et puis dans les stations-service aussi, mais la faut pas exagérer…

Oh et puis nous autre vendeur, nous avons des standards physiques à respecter et à entretenir !

« Hein ?! Quels critères physiques ? Depuis quand il y a ce genre de critère dans la vente ? »

Mais mes amis, depuis toujours ! Nous les commerciaux nous devons tous les jours entretenir nos magnifiques « abdos Kronenbourg » que nous avons mis des années à obtenir, et nous devons absolument maintenir notre taux de cholestérol au minimum à 16 pour être crédible dans la profession ! Vous croyez que c’est facile ?

Non mes chers lecteurs, c’est un travail quotidien ! C’est pourquoi nous nous devons de fréquenter les restaurants quotidiennement !

L’avantage, c’est qu’à force, on connaît toutes les bonnes tables de la région ! Et oui, je ne connais pas un vendeur qui ne connaît pas les grandes place de la gastronomie locale ! Imaginez le nombre de chinois à volonté, de Kebab et de McDonalds que l’on peut visiter en prospection , forcément on se fait vite un petit carnet d’adresses sympathique ! Si vous êtes sympa, je vous donnerais le mien prochainement.

 

2 – Les vendeurs ne font rien de leurs journées

Chat qui dort

Les vendeurs, on est comme les chats …

Alors non, ce n’est pas tout à fait vrai…

En fait, on passe nos journées à chercher des excuses assez crédibles, pour que les collègues ne se doutent pas que l’on ne fait effectivement rien. Et quand on a bien réfléchit, quand on veut faire une pause, on va au restaurant.

Alors, dans cet exercice, le plus difficile est de trouver des excuses qui n’éveilleront pas les soupçons. Par exemple, on dit qu’on part en « tournée client » et qu’on va les rencontrer chez eux pour leur vendre nos produits… Oui je sais, c’est très malin de notre part ! Parce que nous, on sait que les ventes elles entrent toutes seules, c’est pas utile de rencontrer les clients pour ça. Mais nous on vous fait croire que si, comme ça on peut passer notre journée au grand air à boire des cafés en terrasse et téléphoner à nos copains vendeurs qui font la même chose !

Ah et puis il y a aussi des clubs vacances pour commerciaux ! Si je vous jure ! Des vacances organisées, réservées uniquement aux commerciaux ! On passe généralement une petite semaine entre nous, à ne rien faire et s’amuser. Alors bien entendu, on a trouvé une bonne excuse pour ça aussi. On ne va jamais dire à nos collègues qu’on a des vacances tous frais payés pendant qu’eux ils bossent voyons ! Du coup, on a trouvé un petit nom à ces vacances pour nos collègues : les salons professionnels !

Et je suis sûr que vous, qui n’êtes pas encore vendeur, vous êtes persuadé que pendant un salon professionnel on fait des choses du genre :

  • Se lever tôt pour ranger le stand pour qu’il soit présentable
  • Passer sa journée debout à essayer d’attirer les clients à nous
  • Parler avec un nombre énorme de personnes toute la journée pour entamer une relation commerciale
  • Faire des rapports de visite détaillés
  • Rester après la fermeture du salon pour ranger et préparer le matériel pour le lendemain
  • Passer le reste de la soirée à l’hôtel pour répondre à nos mails

Mais pas du tout ! En fait, on est en vacances ! Du coup, on fait comme les chats… On dort, on mange, puis on se balade un peu avant de manger de nouveau, puis dormir, etc…

 

3 – Les vendeurs ne sont intéressé que par 2 choses dans la vie : les voitures et leurs commissions

La voiture, la meilleure amie du vendeur

La voiture, la meilleure amie du vendeur

Oui. Absolument. Nous autres vendeurs ne sommes intéressé qu’à nos voitures et à nos commissions ! C’est un fait, et c’est assumé.

En même temps, trouvez-moi quelque chose de plus important. Allez-y, proposez-moi…

« Ben la vie de famille c’est important ».

OK. Mais expliquez-moi donc, comment vous faites pour emmener toute votre petite tribu au parc Astérix le weekend sans voiture ? Et d’ailleurs, les barbes à papa à 16.50€, vous les payez comment si vous n’avez pas fait votre chiffre le mois dernier ? CQFD.
Vous voyez, il n’y a rien de plus important au monde que nos voitures et nos commissions.

D’ailleurs, ces deux indicateurs sont le meilleur moyen de vérifier le niveau d’un commercial ! Nous autres, bons vendeurs, seront fiers comme des coqs de nous balader au volant de notre sublime Renault Clio diesel, avec le nom de notre entreprise fièrement exhibée sur toutes les faces de la voiture tel un supporter de foot se baladant avec le maillot de son équipe en pleine semaine !

Et de vous à moi, si vous voyez un commercial se balader avec une Renault Mégane ou une Peugeot 308, la vous savez que vous avez en face de vous un vrai gagnant ! Amis acheteurs, préparez-vous, car une voiture de ce type qui se gare sur votre parking est signe que la discussion va être très rude pour vous !

En ce qui concerne les commissions, je vais vous donner une petite astuce pour évaluer le montant de ce qu’un vendeur gagne tous les mois… Soyez attentif à ses destinations de vacances !

Si votre voisin est vendeur, et qu’il part de temps en temps se faire un petit weekend lard, fromage et vin dans le Lubéron… Pas de doutes à avoir, c’est un vendeur qui génère énormément de commissions.

C’est bien connu, le salaire des vendeurs est très élevé à la base, et les commissions c’est juste de l’argent de poche pour se payer ces quelques petits extra pour montrer au monde entier tout l’argent qu’on gagne en ne faisant rien de nos journées !

 

 

4 – Les vendeurs sont de grands menteurs

Mentir c'est mal

Mentir c’est mal

Nous des menteurs ? Sérieusement ?

Alors là non ! Les vendeurs ne sont pas des menteurs, c’est même une très mauvaise idée (et là je suis très sérieux !).

Bon, par contre il est vrai qu’on aime bien tourner les choses à notre avantage… Mais n’est-ce pas là quelque chose de parfaitement humain ?

Dans la vente, comme dans la séduction, on se montre sous son meilleur jour.

Chères lectrices (oui vous mesdames et pas vous messieurs !), imaginez que lors d’une soirée vous vous fassiez aborder par un très beau jeune homme qui engage la conversation avec vous. Il parle de lui, et ne veut rien vous cacher… Et il doit aborder là un sujet délicat…

Il a deux manières de vous expliquer ce point, à vous de choisir celle qui vous paraît la plus vendeuse :

1 – Tu connais Tchernobyl ? Ça tombe bien parce que je pète au lit, quelque chose de violent !

2 – Tu sais, je suis quelqu’un qui fait très attention à sa santé, j’ai donc une alimentation très saine à base de légumes et de produits carnés. Bien que présentant quelques petits désagréments de manière ponctuels, surtout lors de phases de repos, ce mode de vie me permet de vivre une vie saine et pleine d’énergie. Oui on peut le dire, j’investis sur mon bien être et donc mon avenir.

Alors ?

On ne peut pas dire qu’il ai menti, non ?

 

5 – Il cherchera toujours à vous vendre un truc

Savoir vendre

Savoir vendre

La déformation professionnelle vous connaissez ? Les vendeuses et les vendeurs ne dérogent pas à la règle…

Peu importe la situation, un professionnel de la vente cherchera toujours à vous vendre un truc. D’ailleurs vous avez certainement déjà entendu des phrases du type :

« J’ai acheté 12 tonnes de sable pour refaire ma terrasse, mais j’en ai utilisé que 500 kg. J’ai entendu que tu voulais faire un petit bac à sable pour tes enfants, alors j’ai naturellement pensé à toi. Mais t’en fait pas, je te fais un bon prix dessus. »

On dit même que les meilleurs vendeurs pourraient vous vendre leur mère. Mais savez-vous que c’est plus compliqué que cela en a l’air !

Mais dans ce qui peut vous apparaître comme de l’excès, c’est en fait de la conscience professionnelle !

« Essayer de me vendre des trucs quand j’ai rien demandé quand il est en congé, tu trouves que c’est de la conscience professionnelle toi ? »

Bien sûr ! Regardez les athlètes de haut niveau, ils s’entraînent tout le temps et ne font jamais de pause ! Ben les vendeurs c’est pareil ! Si on veut être bon, et bien il faut s’entraîner en toute circonstance.

Donc chers amis, quand un vendeur voudra vous vendre un truc en dehors de son travail, voyez-vous comme un coach ! Vous allez faire une bonne action en l’aidant à affiner ses techniques de vente ! Vous ne voudriez quand même pas passer quelqu’un de sans cœur, qui ne voudrait même pas aider un pauvre petit vendeur à améliorer son quotidien ?

 

 

Alors, êtes-vous d’accord avec ces 5 stéréotypes ? je suis persuadé que vous-même avez au moins l’un de ces derniers en tête ! Et si vous êtes déjà vendeur, je suis également persuadé que vous avez déjà subis l’un d’eux.

Mais encore une fois, le métier de vendeur ou de commercial est un formidable métier, et les membres de la professions savent rire d’eux-mêmes !

Nous referons des articles similaires au fil du temps. Si vous avez donc des suggestions pour alimenter cette section, n’hésitez pas à nous contacter, ou nous laisser un commentaire.

 

 

Partagez cette page :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.